Nanout Cuisine

mercredi 24 août 2005

Tests de blog de cuisine

C'est la saison des tests de cuisine. Tout le monde se régale à essayer des recettes. On cherche des recettes appétissantes, et où trouver mieux que dans tous ces formidables blogs de cuisine.
Voici quelques-uns de mes essais très fructueux :
- une fabuleuse pastilla de poulet chez Perrine, sur Délices etcaetera. J'ai choisi de faire cette recette en portion individuelle, dans des petits plats allant au four. Savoureux mélange de toutes ces saveurs, rehaussées par l'amande.
- à ne pas râter : le pesto de pistaches de Scally, sur C'est moi qui l'ai fait. J'en ai encore mangé hier soir, dans mes pâtes, tout simplement.
- et bien sûr, la recette de lasagnes au pesto de pistaches, toujours chez Scally. Un vrai régal. Allez voir : rien que la photo vous donnera envie.
- la cocotte d'aubergines et tomates de Mijo, histoire de changer de recettes autour de l'aubergine. Miam !
- les délicieuses Pâtes aux blettes de Fred. J'étais tellement contente de trouver une nouvelle recette de blettes. A ne pas manquer.
- la surprenante recette de tomates farcies d'été de Station Gourmande. Le mélange tomates crues et farce chaude est fabuleux.

J'ai d'autres envies, mais pas encore le temps de tout essayer.
Merci à toutes et à tous pour vos fabuleuses recettes.

Bonbons

Elvira m'invite à parler de bonbons. Ce n'est pas très sérieux tout cela, moi qui suit au régime pour les deux années à venir au moins. Mais bon, oui, j'aime les bonbons.
J'aime beaucoup les Haribo, quand ils sont "frais" : il faut aller les acheter directement à l'usine. Il y en a une près d'Uzès, dans le Gard. La différence de goût est incroyable !
Chez Haribo, j'aime beaucoup les nounours (ou Nanout, comme je disais quand j'avais 2 ans). J'aime aussi les petits "cannelloni" de réglisse fourrés à "je ne sais pas quoi". Et bien sûr, les fraises Tagada.
Je ne mange plus de bonbons, donc je n'ai pas trop de souvenir de mes préférés. Si ce n'est que j'adore le vrai sucre d'orge, mais très difficile à trouver.
Voilà pour la petite ballade confiserie.

jeudi 28 juillet 2005

Daube de Canard de Thierry

Et oui, cette fois c'est mon homme qui cuisine !

Daube de Canard avec sa Polenta au Parmesan

C'est très simple à faire.

  • Acheter 4 cuisses de canard, que l'on coupe en deux au niveau des articulations.
  • 1 kilo de carottes,
  • 1 gros oignon blanc,
  • 1 branche de céleri
  • 1 bouteille de bon vin rouge [1]
  • Thym, laurier, 1 clou de girofle
  • Sel, poivre

Dans une cocotte, faire revenir le canard dans un peu d'huile d'olive à feu vif. [2].
Ajouter ensuite 1 bouteille de bon vin rouge, puis sel et poivre, thym et laurier.
Porter à ébulition puis, faire cuire à feu moyen.

Pendant ce temps, préparer environ 1 kg de carottes : à éplucher et à trancher fin. Puis couper en morceaux la branche de céleri, ne pas mettre les feuilles. Dans un des morceaux, piquer le clou de girofle.
Emincer très fin l'oignon.

Ajouter le tout dans la cocotte, couvrir d'eau, porter à ébullition puis mettre à feux très doux, et faire cuire 2 heures.
Vérifier le niveau du liquide pendant la cuisson et compléter si nécessaire.
Ne faire réduire la sauce qu'à la fin sinon vous risquez de faire brûler votre Daube.

A servir avec de la polenta et du parmesan...

Notes

[1] Le bon vin est très important. J'ai loupé des daubes pour avoir pris un vin quelconque.

[2] Important : sinon le canard sera bouilli au vin et ce ne sera pas bon

samedi 23 juillet 2005

Nanout

Voici le célèbre Nanout, mon plus beau souvenir d'enfance. Il fallait que je vous le présente enfin.

Nanout le plus beau nanout du monde

Week end dans les Cévennes

Après 10 jours de travail non stop, un week end bien mérité dans les Cévennes. Mon compagnon a fait le site Internet d'un gîte et les propriétaires nous ont laissé les clés pour le long week end du 14 juillet. Nous partons avec les enfants, ce n'est pas gagné.

Le 1er jour, nous décidons d'aller voir le Cirque de Navacelles, à 20 km de Le Vigan, mais 1 heure de voiture par de petites routes dont certaines assez sinueuses (bonjour pour mon vertige !). Lieu magnifique, avec sa pierre centrale pyramidale.
Le cirque de Navacelle

Le 2ème jour, nous allons à Lanuéjols, visiter la ferme des bisons Randals - voir le site Internet. Belle journée malgré la chaleur. Le bison est excellent : 10 fois moins gras que le boeuf, et bien plus tendre. Ce sont des bisons américains. En effet, les bisons européens sont protégés donc on ne peut pas manger leur viande.
Bisons

Sur le chemin du retour, nous découvrons Nant, petit village dans l'Aveyron, avec beaucoup de charme, par sa grande place avec sa belle arcade de pierre, ses églises romanes épurées, et tout simplement les alentours. Une envie de revenir plus longtemps ici est confirmée par la gentillesse de l'hôtesse de l'Office de Tourisme.
Arcade de pierre à Nant

Le 3ème jour, nous prenons la route du Mont Aigoual. Premier arrêt à La Cravate où, en mangeant une délicieuse tarte à l'oignons des Cévennes, nous admirons un panorama splendide de collines et montagnes. Puis, en cherchant une cascade qu'on ne trouvera pas, ballade dans une hêtraie pendant une heure. Direction ensuite le fameux Mont Aigoual : fameux par son panorama. Quand le temps est clair, on peut voir les Alpes et les Pyrénées. Mais pour cause de canicule, nous ne les verrons pas. Fameux aussi pour son observatoire de Météo France avec une visite très intéressante et au frais !

Petit plaisir culinaire : au supermarché du coin, nous avons trouvé des tomates de couleurs.
Tomates
Des tomates jaunes, très goûteuses; des tomates allongées oranges, sans plus; et une Coeur de Boeuf, merveilleuse. Simplement dégustée en salade.

C'est quand les prochaines vacances ?

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 >